Rechercher

Equilibre acido/basique

Mis à jour : 17 oct. 2020


Parce que l’équilibre acido/basique du corps est la base de notre Santé !


Une mauvaise alimentation, le stress, le manque d’exercice physique, la prise régulière d’antibiotiques etc ont un impact direct sur notre équilibre acido/basique et donc sur notre Santé.


Le bon fonctionnement de notre organisme est assuré par de multiples réactions chimiques, et celles-ci ne peuvent être efficaces que si notre PH (Potentiel hydrogène) est situé au dessus de 7.

En dessous étant considéré comme acide.

1.0 étant la mesure la plus acide possible.



Lorsque trop d’acides s’accumulent, l’organisme va les neutraliser grâce aux systèmes tampons en empruntant les minéraux alcalins dans les os, dans les dents et autres organes vitaux.

A long terme, il est évident qu’une acidité trop élevée risque d’avoir des effets très négatifs sur la santé en générale.

Effets délétères sur le système digestif, intestinal, circulatoire, respiratoire et immunitaire.

Fatigue chronique, mauvaise haleine, douleurs musculaires et articulaires, crampes, problèmes cutanés, migraine, insomnie, déséquilibre de la flore intestinal, prise ou perte de poids font parties des signes d'un déséquilibre acido/basique.


Que faire?

De mon point de vue, je me focaliserai d’abord sur la gestion du stress et l'alimentation.


Parlons un peu du stress et des effets sur l'organisme.

Vie trépidante, surmenage professionnel et autres tracas personnels anxiogènes vont faire libérer des surrénales deux hormones d'urgence: l'adrénaline et la noradrénaline. L’adrénaline va, elle même produire un excès de glucose sanguin pouvant générer une hyper-acidification au niveau des tissus si le stress s'installe de façon quotidienne.


Alors comment gérer ce stress?


Différentes techniques et remèdes naturopathiques vont pouvoir intervenir en soutien.

Dont les plantes adaptogènes. Comme leur nom l'indique, elles ont la capacité de s'adapter et de contrebalancer les différentes formes de stress.


Suivant la vitalité et le "terrain" de la personne, Les huiles essentielles et certains oligo-éléments pourront être également d'une grande aide.


Aussi l'exercice physique. La cohérence cardiaque, la respiration, la méditation ...


Et bien sûr l'alimentation jouera un rôle essentiel sur l’équilibre acido/basique.

Pour restaurer ce bon équilibre il faudra privilégier une alimentation principalement alcaline.

C'est capital !

Je précise que les aliments acidifiants ne font pas référence au goût acides comme le citron 🍋, mais aux aliments faisant augmenter le taux d’acidité dans le sang.

(Les viandes rouges, le lait de vache et ses dérivés, l'alimentation transformée et industrielle, l'alcool, les féculents, les sucres, les farines raffinées ... )


👍🥑🍌🥥🍆🍐🍑

Afin de restaurer l'équilibre acido/basique, les légumes, particulièrement les légumes verts, doivent garnir la majeure partie de l'assiette. Et ce au quotidien !

Brocolis, choux, betteraves, avocats, concombres, endives, courges, patates douces, poids chiche, artichauts, champignons...


Sans oublier les légumineuses, au moins deux fois par semaine. Haricots rouges, haricots blancs, lentilles brunes, vertes, corail, fèves ...

Régalez vous avec les bananes, les pommes jaunes, les poires, le raisin, le coco...

Les noix de cajou, les noix de pécan, les amandes...


Choisissez des bonnes huiles. L'huile d'olive et l'huile de coco seront parfaites pour la cuisson

Assurez vous d'un bon apport en omega 3 en variant vos huiles d’assaisonnement. Huile de lin, huile de chanvre, huile de colza ...


Et pensez à respecter les incompatibilités alimentaire.

Exemple : Les fruits loin du repas et jamais en dessert !



L'alimentation, le carburant de notre corps. Donnez lui le meilleur !

CABINET DE NATUROPATHIE SKYLINE - NOUMEA

Isabelle Seguin - Naturopathe - Educateur de Santé

Consultation sur RDV au 77.46.68









11 vues0 commentaire