Rechercher

Les migraines, on s'en passerait bien !


La Naturopathe que je suis, a pour but de trouver la cause de la cause de la cause de ce qui est a l'origine des problèmes de santé et de les traiter de façon naturelle.

Concernant les céphalées, leurs origines peuvent être nombreuses, variées et différentes pour chaque individu.

Des conditions météorologiques, aux désordres hormonaux en passant par une alimentation inadéquate, des carences en minéraux et oligo-éléments ...

Une modification du taux de sérotonine.

Un dysfonctionnement du foie et de la vésicule biliaire.

Aussi, certains aliments peuvent entrainer une production par l'organisme d'histamine susceptible de provoquer des migraines.

Les nitrites que l'on retrouvent dans les charcuteries, l’aspartame des sodas et des produits diététiques, les tanins du vin etc sont aussi des déclencheurs de migraines.

Vous souffrez peut-être d'allergies ou d’intolérance alimentaire. Comme le glutamate monosodique substance qui accompagne souvent les plats asiatiques (Bouillons déshydratés, sauces, boites de conserves...)

Mais aussi les troubles du sommeil, le stress, des postures cervicales, une surconsommation médicamenteuse.

Un déficit en vitamine D peut provoquer des migraines (Même sous les tropiques)...

Bref, vous l'avez compris, de nombreux facteurs peuvent favoriser une migraine.

Légères, modérées, chroniques ou pas, elles restent douloureuses et handicapantes.

Une anamnèse complète de la personne sera évidemment nécessaire pour déceler l'origine des migraines. (Compter 2 hr de consultation)

Seule une approche holistique le permettra!

Mais je vais quand même vous donner quelques astuces qui j’espère pourront prévenir ou atténuer les crises.

Déjà il faut que vous sachiez que l'alimentation a un impact direct sur les migraines.

Et oui, on en revient toujours a la nourriture. Mais c'est pas pour rien! c'est quand même le "carburant" de l'organisme. Et pour que celui-ci fonctionne bien, il faut lui donner le meilleur. Donnez du diesel a une voiture qui roule a l'essence... elle n'ira pas bien loin

! c'est un peu le même principe.

Donc, dans un premier temps, abandonnez les aliments transformés et industriels pour vous tourner vers une alimentation plus saine. Plus vivante !

Faites le plein d'aliments riches en anti-oxydants.

Ralentissez considérablement votre consommation de glucides et de mauvaises graisses. Privilégiez les huiles riches en omega 3. Huile d'olive, huile colza...

Diminuez le lait et fromage de vache.

Evitez les fritures.

Si les migraines persistent, réduisez le gluten et voyez ce qu'il se passe.

Idem sur le café et l'alcool. On frêne sa consommation.


La phytothérapie, cadeau de la nature sera d'une grande efficacité avec La grande camomille (Tanacetum parthenium) aux propriétés anti-inflammatoires et décongestionnantes pour la circulation sanguine.

Les huiles essentielles peuvent aussi être d'une précieuse aide. La menthe poivrée, la lavande officinale, le basilic exotique, la camomille romaine...


Et le sommeil !!!

Lien direct avec les migraines.

Peu ou trop dormir peut déclencher une crise. Ou un sommeil fragmenté.

Il est important d'instaurer un rituel.

Evitez les écrans de Tv, ordinateurs... Couchez vous à heure fixe.

Le dernier repas doit être pris 4 hrs avant le coucher. Tout en sachant que le choix de votre alimentation aura un impact direct sur la qualité du sommeil. Prenez soin de votre foie!

Adoptez la cohérence cardiaque dans votre quotidien.


Pratiquez régulièrement une activité physique, même douce afin d’oxygéner les cellules et d'optimiser la circulation sanguine.

Le magnésium, souvent cité dans mes articles. Notre ami aux multiples actions sur notre organisme. Dont précurseur de la sérotonine . Une carence en magnesium prédispose à la migraine.

Un autre minéral à avoir chez soi, l’argile. En cataplasme sur le foie et sur la zone douloureuse. En interne, l'argile permettra en plus de détoxifier l'organisme.

L'eau! buvez en suffisamment. La déshydratation va entrainer des maux de tête.


Les migraines sont également souvent liées au stress et/ou à l’anxiété, qui auront différents effets physiologiques délétères sur la santé.

La rhodiole rosea, plante adaptogène viendra soutenir les surrénales si le stress est chronique.

La camomille Allemande sera relaxante.

Les fleurs de Bach.

La réflexologie plantaire, outil remarquable.

La relaxation et... encore la cohérence cardiaque!

La gestion du stress permettra d’écarter ou de diminuer les fréquences et l’intensité des migraines.



Cabinet de Naturopathie Skyline - Nouméa

Isabelle Seguin

Naturopathe - Educateur de santé

Contact 77.46.68





0 vue