Rechercher

Le chou et ses bienfaits


Auparavant cité comme le médecin du pauvre et pourtant mal aimé par les consommateurs, je vais tenter de remettre le chou sur le devant de la scène et de vous redonner l'envie de déguster ce crucifère.

Pour cela j'ai d'excellentes raisons !


Avant toute chose, je suis sûre que certains me diront qu'ils ne supportent pas l'odeur de soufre que le chou dégage et q'en plus, il leur procure des ballonnements.

Et bien sachez qu'il y a des solutions pour éviter ces désagréments.

Il suffit juste de les faire blanchir auparavant.

Les faire tremper 1 à 2 minutes dans de l'eau bouillante suffira à faire disparaitre l'odeur.

Et pour que le chou soit plus digeste, rajouter dans l'eau une cuillère à café de bicarbonate de soude. ( Alimentaire )

Jeter l'eau ensuite.

Enfin, procéder à votre recette préférée et dégustez la sans aucune crainte.


Les choux sont une formidable source de fibres et aident aux mouvements intestinaux. Ils facilitent donc la digestion !


Parlons maintenant de ses autres bienfaits. Ils sont nombreux !


Mais je reviens quelques instants sur le soufre.

Décrié pour son odeur et l'inconfort digestif qu'il peut procurer, il est pourtant un minéral essentiel à notre organisme.

Il participe à plus de 400 réactions enzymatiques et se distribue dans l'ensemble de l'organisme.

Il contribue notamment au bon fonctionnement des articulations, de la sphère ORL, cardiaque, respiratoire et cutanée.


En manquer serait dommage!

Justement le chou en contient!

Et pas que !

Blancs, rouges, verts, frisés, tous les choux sont riches en fibres et pauvres en calories. Ils en font de véritables alliés minceur.


ils contiennent également du calcium, du potassium, du magnésium, de la vitamine A, B, E, K et des oligo-éléments.

Aussi de la chlorophylle aux vertus digestives, detoxifiantes et stimulante du système immunitaire.

Et de la vitamine B9. Particulièrement recommandée aux femmes enceintes.


Les choux sont une excellente source d’antioxydant grâce à leur haute teneur en flavonoïdes et en provitamines A.

Moins célèbres que les vitamines et les minéraux, les antioxydants n'en sont pas moins indispensables à notre équilibre .

Ils ont pour mission de lutter contre les radicaux libres. Eux mêmes générés naturellement par notre organisme. Mais en excès les radicaux libres vont favoriser un vieillissement prématuré de nos cellules et tissus et ouvrir la porte à de nombreuses pathologies lourdes.



Pour les naturopathes, le chou est son ami !

il est un remarquable reminéralisant et aide au maintient de l’équilibre acido/basique.


Je rappelle que cet équilibre est un facteur déterminant sur notre santé.

L'alimentation moderne et le stress sont les premières causes d'une acidose chronique. Bon nombre de personnes en souffrent avec des symptômes divers et variés : fatigue, douleurs articulaires et musculaires, ballonnement, troubles digestifs, cystites à répétition, troubles de l'humeur ...


Je vous invite à lire mon article sur le sujet.

https://www.cabinetnaturopathieskyline.com/post/equilibre-acido-basique

Le chou fait partie des super-aliments.

Fermenté (Choucroute) et grâce à ce processus, les valeurs nutritives du chou seront augmentées et vont apporter un supplément de probiotiques. Votre microbiote intestinal vous remerciera.

Cru, accompagné de noix et de fruits (Pommes, poires, raisins secs ... ), le chou finement coupé en salade permettra de faire le plein d'enzymes. Mâcher lentement! La digestion commence dans la bouche.

Chaud, cuisson doute al dente, le chou fleur assaisonné selon vos goûts va favoriser l’élimination des liquides et toxines comme l'urée.

L'essentiel est d'avoir une alimentation variée et fraîche à chaque repas et de privilégier un repas léger le soir.

N'oubliez pas, tous nos déséquilibres commencent dans l’assiette !

Choisissez des aliments ayant subit le moins de transformations mécaniques ou chimiques.



CABINET DE NATUROPATHIE SKYLINE - NOUMEA

Isabelle Seguin - Naturopathe - Educateur de Santé

Consultation sur RDV : 77 46 68

🚨 Limiter la consommation de crucifères aux personnes présentant une pathologie liée à la thyroïde et sous anticoagulants.






,




7 vues