Rechercher

Les effets de la junk food et du sucre sur les enfants



C'est quoi la junk food?

La junk food désigne une nourriture considérée comme mauvaise . Autant diététique que sanitaire .

On nommera les fast food, la restauration rapide ainsi que les repas préparés et transformés ( Soupes en berlingot, repas cuisinés congelés, confiseries, biscuits, chips ...)

Cette alimentation industrielle est souvent très riche en mauvaises graisses, en sucre et en sel raffiné .

En plus d’être gorgées de colorants, d’exhausteurs de goût, de conservateurs, de glutamate et autres ingrédients artificiels, ils sont dépourvus de fibres, de nutriments et de micro-nutriments .

Attirés par le goût, l'odeur, les couleurs, les formes, les enfants en sont friands et les industriels ne facilitent pas les choses en les inondant de publicités à la télévision, sur le net, sur les panneaux publicitaires, aux caisses des magasins etc etc

Les enfants sont sans cesse sollicités !

Mais avez vous déjà pensé qu'il pouvait y avoir un lien entre son comportement et son alimentation?


Votre enfant a des troubles de l’inattention ?

Il est hyperactif et/ou impulsif ?

Il a en parallèle des périodes d'isolement, d’anxiété ?



Un débalancement du taux de sucre pourrait déjà expliquer une partie du problème.


En effet, lors de l'ingestion d'un aliment à l’index glycémique haut, il y a une augmentation très rapide du taux de glucose dans le sang (hyperglycémie). Cette étape va favoriser une libération par le pancréas d'une quantité excessive d’insuline et provoquer une chute trop rapide du taux de sucre dans le sang (hypoglycémie).

Cette opération entraîne un épuisement du système nerveux générant un comportement agressif, une hyperactivité, de la colère mais aussi de la fatigue ou de l'épuisement .


Autres signes d'un déséquilibre de la glycémie :

- Besoin de grignoter entre les repas. Fringale .

- Goût prononcer du sucre et des farines blanches (Viennoiseries, pain blanc, pizza ...)

- Fatigue, irritabilité et impatience entre les repas

- Lunatique (Calme/nerveux)

- Bonne humeur après le repas

- ...

Sucre, cerveau et corps (Petit résumé )

De nombreuses études ont démontrées que le contenu de notre assiette pouvait influencer nos pensées et émotions .

Le fait de consommer du sucre au réveil peut avoir comme effet de nous rendre plus intransigeant et moins tolérant .


L'apport de sucre au quotidien affole nos hormones et crée des dépendances.


En excès, le foie va convertir le glucose en triglycérides qui seront stockés dans les tissus adipeux .

Le sucre a aussi un impact délétère sur la flore intestinale ( Microbiote ) et va favorisera un terrain acide ( Nid de nombreuses pathologies) .


Les conséquences d'une consommation régulière de produits industriels et transformés a des impacts négatifs sur le santé physique et psychique.

- Inflammations

- Baisse du système immunitaire

- Obésité

- Diabète

- Maladies cardiovasculaires

- Cancers

- Diminution des capacités cognitives


Et cela commence in-utero !

Inutile de rappeler l'importance d'une alimentation saine, variée et équilibrée pour la santé de la maman mais aussi pour celle du bébé. Celle-ci fera écho sur son futur comportement face a la nourriture .


Comment faire ?

Pour la croissance et la santé de l'enfant , une alimentation variée apportera tous les nutriments et micro-nutriments nécessaires à ses besoins énergétiques .

Des protéines, des lipides, des glucides, des vitamines et minéraux .


A commencer par le petit déjeuner ! Il conditionnera le reste de la journée.

- Meilleur concentration.

- Moins de fatigue.

- Moins de pulsions de produits sucrées et raffinées.


Le matin est le meilleur moment pour consommer des protéines animales ou végétales. Meilleur digestion et meilleur assimilation .

Un ou deux oeufs à la coque, du jambon de dinde ou de poulet, une portion de fromage de chèvre ou de brebis, du pudding de chia au lait de coco.... Il y en a pour tous les goûts !


Préférer les laits végétaux. Plus digeste. N’hésiter pas à explorer différents goûts. Riches en calcium ils sont beaucoup moins nocifs pour la santé que le lait de vache .

Muesli sans sucre avec fruits secs et lait végétal . Simple et efficace !


Veiller à apporter des graisses de qualité. Avocats, olives, oléagineux... indispensables à l’équilibre physique et émotionnel de l'enfant . Les graines sont une source saine de vitamines, oligo-éléments, minéraux, antioxydants. On peut les déguster en purée ou entières en prenant soin de les faire tremper 12h avant de les consommer .

Les fruits. Indispensables ! Consommés frais et entiers ils sont riches en fibres et vitamines.

🥑🍌🥝🥭🍅🥥🍉🍈🍓Mettez de la couleur dans la corbeille de fruits . Ça donne envie !

Eviter les jus d'oranges et jus de fruits industriels à l'index glycémique très élevé .


Troquer les biscuits, gâteaux ou viennoiseries par du pain complet au levain, des flocons d'avoine, du chocolat noir 72% minimum .

Limiter les glucides simples comme la confiture, le miel, le sucre blanc .


Le petit déjeuner doit être un moment agréable. Il doit être pris dans le calme et en conscience .

Faites de jolies assiettes .

Apprenez à votre enfant à bien mâcher et à prendre son temps à table .

Il est important d'utiliser des produits frais et de qualité afin d’éduquer l'enfant aux différentes saveurs.

Eviter les changements culinaires brutaux. Apporter chaque jour un nouvel aliment.

Montrer l'exemple, cela va le rassurer.

Faites participer votre enfant à la cuisine. Ils adorent !

De jolies assiettes sont plus appétissantes .

Et si il n'a pas faim, ne le forcez pas ! Rechercher plutôt la cause de ce manque d’appétit .


Les autres repas

Excellente source de fibres, minéraux et vitamines, les légumes doivent se faire la part belle de l'assiette. Du petit déjeuner (avec les jus de légumes) jusqu'au diner.

Les crudités doivent aussi régulièrement s'inviter à table. Vivante, cette alimentation assurera un apport intéressant de nutriments et micro-nutriments.

Privilégiez la cuisson douce à la vapeur pour les plus jeunes.


Les protéines animales, très acidifiantes pour l'organisme, sont a privilégier le matin ou le midi. Elles peuvent aussi avoir une incidence sur la digestion et le sommeil de l'enfant (et l'adulte). Opter plutôt pour des protéines végétales au repas du soir (pois chiches, pois cassés, lentilles, Quinoa, soja, champignons, riz complet...).


Le cerveau a besoin d'acide gras. Le choix des huiles est primordiale pour un équilibre omega 3, 6, 9.

Pour la cuisson, choisissez l'huile d'olive ou l'huile coco.

Pour les assaisonnements choisissez les huiles de lin, chanvre, colza, noix...

Ces huiles doivent être biologiques et 1ère pression à froid.


Le goûter

Il est important pour les enfants en pleine croissance et pour leurs besoins en énergie .

So choix tiendra une grande place.

Sa quantité aussi. Il ne s'agit pas d'avoir un repas identique au petit déjeuner ou au diner. Un goûter doit rester une collation, un encas avec un maximum d'aliments nutritifs et doit être pris 2 heures avant le repas.

Fruits secs, smoothie, graines, compotes maison sans sucre ajouté, fruits entiers, 1 ou 2 carrés de chocolat noir...


Petite précision qui a son importance, l'eau est la seule boisson dont a besoin l'enfant !!!



Une bonne hygiène alimentaire est primordiale chez l'enfants pour sa croissance et son système immunitaire.

Ils auront une meilleure concentration à l’école et seront moins sujets aux pathologies récurrentes types ORL, troubles cutanés, problèmes digestifs, stress, hyperactivité, sommeil perturbé ...


CABINET DE NATUROPATHIE SKYLINE - NOUMEA

Isabelle Seguin - Naturopathe - Educateur de santé

Contact 77 46 68









11 vues