Rechercher

L’équilibre acido/basique.



La notion d’équilibre acido/basique est en lien direct avec l’homéostasie. C'est à dire, la capacité d'un organisme à maintenir à un niveau constant certaines caractéristiques internes du corps (la température, la pression artérielle, la glycémie ...)

Les poumons, les reins et la peau sont très actifs au maintient de cet équilibre .


Tous les liquides de l'organisme (Lymphe, sang, liquides extra et intra-cellulaires, le liquide céphalo-rachidien, les sucs gastriques) ont un PH (Potentiel hydrogéne) variant de 0 à14.

Le PH 7 est considéré comme équilibré.

Le sang par exemple doit se maintenir avec un PH se situant entre 7.32 à 7.42. Au risque de mettre sa vie en danger.

L'estomac lui, a besoin d’être très acide pour dégrader les aliments. Le colon par contre est très alcalin !

La peau est légèrement acide pour nous protéger des éléments externes et maintenir sa fonction de barrière protectrice.


Lorsque ce fragile équilibre est rompu, que le corps n'a plus la capacité d’éliminer les excès de déchets acides, s’ensuit de nombreuses manifestations délétères pour l'organisme .

On parlera d'acidose .


L'organisme va alors puiser dans ses propres réserves des resources basifiantes et neutralisantes: magnesium, potassium, sodium, calcium, au risque à long terme d'entrainer une déminéralisation générale.

Conséquences :

-Etat inflammatoire des muscles, des tendons et des os.

-Nausées, vomissements, troubles intestinaux

-Maux de tête,

-Troubles hormonaux et cutanés

-Insuffisance rénale

-Baisse du système immunitaire

-Maladies inflammatoires (tout ce qui finit en IT: arthrite, sinusite ...)

-Grande fatigue

-Hypertension

-Mycoses

-Goutte, calculs rénaux